La médecine anti-âge est une médecine préventive issue de nombreuses études scientifiques qui montrent l'impact de la micronutrition sur la santé et la prévention des déséquilibres liés au vieillissement.

 

les facteurs du processus de vieillissement

Le processus de vieillissement est multifactoriel. De nombreuses études ont mis en avant le rôle important de plusieurs facteurs:

  • l'épigénétique: notre comportement et notre mode de vie agissent sur l'expression de nos gènes. Notre alimentation, notre activité physique, notre niveau de stress sont autant d'éléments qui vont moduler l'expression de certains gènes pouvant induire des maladies. Contrairement aux anomalies génétiques, les variations épigénétiques sont en partie réversibles. Appréhender ce facteur permet de freiner les mécanismes à l'origine de certaines maladies.
  • le stress oxydant (ou oxydatif): il correspond à un déséquilibre entre la productions de radicaux libres et les capacités de l'organisme à se défendre contre ces radicaux libres. Ces derniers, appelés également espèces oxygénées réactives (EOR), sont des molécules instables très réactives liées à l'oxygène qui jouent un rôle bénéfique pour se défendre contre les infections mais peuvent devenir néfastes à haute dose et favoriser les maladies chroniques telles que le cancer, le diabète, les maladies coronariennes, l'insuffisance rénale, Alzheimer, Parkinson... Ces radicaux libres sont en théorie neutralisés ou pris en charge par des mécanismes protecteurs de l'organisme, les antioxydants. Si certains antioxydants sont produits naturellement par l'organisme, les plus connus sont apportés par l'alimentation. Un bilan biologique permet de mesurer ce stress oxydant.
  • la glycation non enzymatique des protéines: il s'agit de la fixation du glucose sur les protéines. Les protéines glyquées, appelées aussi produits de glycation avancée, ne peuvent être ni détruites ni libérées de la cellule dans laquelle elles s'accumulent. Ce processus se produit lors du vieillissement ou de la cuisson des aliments (viandes ou poissons trop grillés) et progresse tout au long de la vie, jouant un rôle important dans le déterminisme des lésions cellulaires et tissulaires du diabète, du vieillissement vasculaire et de l'insuffisance rénale. En effet les protéines glyquées sont davantage sensibles à l'oxydation et favorisent la production de radicaux libres.

la micronutrition contre le vieillissement

La micronutrition est une démarche diagnostique, préventive et thérapeutique qui se base sur les résultats d'un bilan biologique anti-âge et met en oeuvre le conseil alimentaire, la correction des déficits et l'administration d'antioxydants (vitamines A, E, C, Sélénium, Zinc, Polyphénols) et de micronutriments (vitamines, minéraux, acides gras essentiels, acides aminés), qui vont contribuer à la protection antioxydantes des mitochondries.

En principe une alimentation normale apporte à peu près tous les micronutriments nécessaires à l'organisme et il est inutile de compléter. Cependant, certaines périodes de la vie telles que grossesse, ménopause, surmenage, maladie, ou encore une activité physique de haut niveau ou la consommation de tabac peuvent engendrer des déficits qu'une alimentation même équilibrée ne suffit pas à compenser. De même dans le cas d'une alimentation déséquilibrée. Dans ces situations un apport en compléments alimentaires est nécessaire.

Le Docteur Tarpin-Lyonnet dresse un bilan biologique anti-âge complet de ses patients et corrige les déficits par un rééquilibrage alimentaire et la prescription selon le besoin d'antioxydants et de micronutriments sous la forme de compléments alimentaires.


les bénéfices

  • Amélioration rapide des symptômes
  • Freiner le développement ou même éviter des maladies dégénératives
  • Limiter les poussées inflammatoires et les douleurs
  • Tonus
  • Ralentissement du vieillissement des tissus